12/04/2006

Berluesconi

C'est bien beau de faire "ouf !" - j'avais eu peur vers 1h du matin, je l'avoue - mais ce qu'il faut fêter c'est plus la demi-défaite d'un individu vulgaire, grossier et malhonnête que la demi-victoire d'un personnage somme toute ennuyeux, dont le séjour à la tête de la Commission a été désastreux. Maintenant, le voilà à la tête d'une coalition hétéroclite allant de F. Bayrou à A. Laguillier. Bonne chance !

Dommage, tout ça, l'Italie méritait mieux.

16:51 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.