24/04/2006

Recentrage

Lu dans le Monde de ce jour : "il est du devoir des chrétiens de rappeler que l'homme doit toujours être au coeur de nos choix et la loi toujours viser à protéger les plus faibles".
Cela fait plaisir à lire ! Pendant des siècles, l'Eglise a insisté lourdement que Dieu devait être au centre de nos pensées et de nos choix ; cela a coûté cher aux humanistes...

16:03 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/04/2006

Noyaux et pépins

Un petit échange intéressant dans le Courrier international entre Zac Goldmith et James Lovelock. Enfin, quand je dis "échange"...Le plus révélateur est tout de même la mauvaise foi de Goldsmith :- les pays de l'OCDE ont consacré 160 milliards de dollars en R&D nucléaire. Le public retient son souffle, 160 milliards, vous pensez !Eh bien, vous pensez que c'est très peu. C'est sur les 20 dernières années, dans 25 pays les plus riches du monde - autant dire rien.- "Même si nous remplacions nos réacteurs nucléaires par des centrales au gaz et au charbon, nous n'augmenterions nos émissions de carbone que de 4 % à 8 %". C'est le QUE qui est amusant, quand on voit les écolos se battre pour faire passer le protocole de Kyoto, qui porte sur environ 7% des émissions de CO2... et là, tout à coup, c'est beaucoup... Notez qu'il ne va pas dans l'autre sens, en disant : si on remplaçait nos centrales conventionnelles par des centrales nucléaires... car évidemment, on parlerait bien plutôt de 30 à 40% de réduction !- Evidemment, la production (extraction, purification, enrichissement, etc.) d'uranium nécessite de l'énergie, mais oublierait-il qu'une éolienne est ancrée avec une centaine de tonnes de béton ? Et qu'il faut également l'entretenir ?- Quant au serpent de mer de l'épuisement des ressources, ce sont de pures balivernes, d'ailleurs prudemment enrobées sous de vagues périphrases ("certains opérateurs", "des analystes"...). Ceux d'entre nous qui ne sont plus très jeunes se souviendront peut-être des vaticinations du club de Rome...

10:04 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/04/2006

Berluesconi

C'est bien beau de faire "ouf !" - j'avais eu peur vers 1h du matin, je l'avoue - mais ce qu'il faut fêter c'est plus la demi-défaite d'un individu vulgaire, grossier et malhonnête que la demi-victoire d'un personnage somme toute ennuyeux, dont le séjour à la tête de la Commission a été désastreux. Maintenant, le voilà à la tête d'une coalition hétéroclite allant de F. Bayrou à A. Laguillier. Bonne chance !

Dommage, tout ça, l'Italie méritait mieux.

16:51 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Un oubli !

Oui, j'ai complètement oublié quelque chose de très important. Voilà, c'est fait, je puis respirer...

16:41 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/04/2006

No pasaran ?

Le mélodrame du CPE tourne vraiment à la franche rigolade, et le mot "surréaliste" commence à surgir de la plume des commentateurs - un scandale, quand on sait que c'est historiquement et traditionnellement notre petite terre d'héroïsme qui est la patrie du surréalisme, et que ce sont nos politiciens qui ont depuis longtemps mis au point les lois et règlements en cadavres exquis.

Là, tout de même (ça se passe à Rennes), ils ont fait fort. Et je ne suis pas tout à fait convaincu qu'il faille y voir cette dérision si à la mode chez les post-soixante-huitards - les images que j'ai vues des manifs ne me semblaient pas festives... Evidemment, dans un pays où quelque 18% des électeurs voteront pour une extrême gauche "anticapitaliste", "antilibérale" et 20% pour une extrême droite tout aussi antilibérale mais sans doute moins clairement anticapitaliste, ça fait tout de même nettement plus d'un tiers à se prononcer pour un régime qui fait un peu froid dans le dos. Pinochet ou Kim Il Sung, vous avez dit ? Le charmant jeune homme que nous voyons sur la photo n'est certainement pas un chantre du libéralisme, mais j'avoue que je ne me fournirais pas chez son tailleur de cagoules ; ceux de l'ETA sont 'achement plus clââsse, non ? Vous les avez vus ? Ouah, super, avec des yeux en oblique, du grand art. Plus le béret basque vissé sur le crâne, et du vrai béret, pas celui de Superdupont...

16:23 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |