01/06/2006

Gestion des déchets (pas des immondices, non)

Télescopage intéressant entre deux articles du Monde de ce jour. Il s'agit donc de la gestion des déchets nucléaires, qui, en France, semble faire l'objet d'un quasi-consensus (à part les Verts, mais mollement).
"Les principales réserves de la gauche ont porté sur la politique gouvernementale de libéralisation des marchés énergétiques, qui ouvre à ses yeux la voie à la "privatisation de la filière nucléaire". "La course à la rentabilité, exigée par le marché, joue contre la sécurité et la sûreté nucléaires", a averti Bernard Piras (PS). "Seul l'Etat peut apporter des garanties réelles en matière de responsabilité", a observé Evelyne Didier (PCF)."
Ma foi, oui, on peut les comprendre... Mais où ça se corse, c'est avec l'affaire Tchernobyl/Pellerin :
"On a donc inventé cette fable selon laquelle le nuage de Tchernobyl avait respecté les frontières françaises. Les maraîchers, les producteurs de lait, au Danemark, en Allemagne et jusqu'en Ecosse, avaient été mis en garde, et certains produits avaient été interdits à la consommation en raison, en particulier, des risques de cancer de la thyroïde pour les enfants. Pas en France.
Il a donc fallu près de vingt ans pour que la justice identifie enfin celui qui a été le chef d'orchestre de ce mensonge d'Etat. Il n'était pourtant pas difficile à trouver."

Tiens donc !

15:03 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.