17/08/2006

Touki touki

On croyait - enfin, JE croyais, nuance - l'épidémie passée, mais voilà que ça recommence, les spiqueûrzéspikeûrines et surtout les hommes et femmes politiques se remettent au touki, je veux dire le "tout qui...", cette abominable barbarisme censé remplacer le simple et inoffensif "quiconque"...
Cette épidémie avait fait de très nombreuses victimes en 2005 surtout, mais on espérait que le mal était passé ; pas du tout : je témoigne avoir entendu de nombreux cas tout récemment dont, horresco referens, la rédac-chef du Soir...
Mais peut-être n'est-ce que la vague de pluie et de froid qui engourdit les cerveaux.

14:27 Écrit par dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.