03/10/2006

Il est plus tard que tu ne penses !

Sahara_smallJim Hansen et son équipe de l'Institut Goddard ont publié un article qui fait l'effet d'un beau pavé dans la mare ; on peut le lire sur le site des Proceedings of the National Academy of Sciences, vol.103, p.14288 (ici en pdf) ; en gros, tout le permafrost boreal est en voie de réchauffement rapide et pourrait provoquer un runaway climatique particulièrement grave. Comme d'autre part la fonte des glaces des mêmes régions désalinise graduellement les eaux océaniques et menace d'interférer avec le grand conveyor belt pour donner dieu sait quels résultats, il faut bien reconnaître que l'avenir est un peu préoccupant...Non que je sois un apôtre du catastrophisme - je serais plutôt un partisan de Bjorn Lomborg dans son scepticisme envers les grands prophètes du désastre à la Pimentel, Ehrlich etc. Mais il est de plus en plus évident que la Terre se réchauffe et que ce réchauffement est en partie au moins d'origine humaine. Le problème est - comme avec l'affaire des CFC et de la "couche" d'ozone - qu'il est trop tard ! Même si on arrêtait la machine d'un coup - ce qui est impensable - l'inertie du système ferait qu'il continuerait encore pas mal de temps sur sa lancée.Ce ne sont évidemment pas les réformettes (ce mot sent bien son 68...) du genre Kyoto qui changeront beaucoup les choses, hélas. Et on ne peut qu'être atterré en lisant les élucubrations de certains écolos qui proposent de mettre une éolienne sur chaque toit... Ce qui rappelle inévitablement les catastrophiques bas-fourneaux du Grand Bond en Avant. Aussi ai-je pris beaucoup d'intérêt à lire un article de George Monbiot ridiculisant ce genre d'utopie - et George Monbiot n'est pas précisément un inconnu dans le monde des écolos : ses green credentials sont impeccables ! Un pur et dur, mais réaliste. Ouf, ça existe...Mais si l'on peut faire siennes certaines conclusions de Monbiot ("The electricity system cannot be run on wind alone") on devra tout de même bien admettre que le nucléaire doit revenir à l'honneur - et vite, car l'expérience en ce domaine est occupée à disparaître ! Les ingénieurs arrivent à l'âge de la retraite.

12:08 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.